CURE SALÉE édition 2021 du 16 au 18 Septembre

CURE SALÉE 56ème ÉDITION À INGALL DU 17 AU 19 SEPTEMBRE 2021

La cure salée est un événement annuel très important pour les éleveurs Peuls et Touaregs.
A la fin de la saison des pluies, l’herbe est abondante dans le Sahel mais répartie sur de grandes distances. Les éleveurs guident leur troupeaux à travers de nombreux pâturages dans une transhumance de 300 à 400 km pendant 2 à 3 mois. Au cours de ce périple, à la mi-septembre, tous les troupeaux convergent vers la ville d’Ingall (au nord) pour se réunir dans les pâturages riches en sel de la plaine de l’Irazer. Il est en effet essentiel pour le bétail – chèvres, moutons, vaches et dromadaires – de compléter l’herbe fraîche par des apports en sel minéraux. Cette grande réunion est l’occasion pour les éleveurs de satisfaire les besoins des animaux mais aussi de célébrer la grande fête annuelle de la cure salée.
 
Située à 160 km à l’ouest de la ville d’Agadez. Cette petite ville de 11 000 habitants est à la confluence des sables du sud (Tadarast) et des argiles du Nord (Ighazer). La ville est située à la pointe ouest des falaises de Tiguidit qui marquent cette séparation géologique. C’est le lieu de la plus grande transhumance du Niger dite « cure salée » qui voit chaque année, durant la saison des pluies, d’immenses troupeaux remonter vers les pâturages et sources salées du nord d’In Gall, sur les argiles de l’Ighazer.
Pendant 3 jours, c’est surtout l’occasion de se rencontrer entre tribus, et d’échanger des informations sur l’année passée. Ils en profitent souvent pour célébrer les mariages et d’autres rituels, pour danser vêtus de costumes et maquillés.
Notons, dans cette grande fête colorée, le Guéréwol, une sorte de concours de beauté pour les Peuls Bororos, et l’Illoudjan, une fantasia de méharis pour les Touaregs, des chants et danses bororos et touaregs le soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *